Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 Feb

Les pleurs d'un enfant de rue

Publié par Fatoumata Baloka Kaba  - Catégories :  #poeme dedie aux lecteurs., #Hommage aux Femmes, #A la recherche de la sagesse, #Poeme dedie aux enfants du monde, #Poeme: Hommage aux Noirs.

Les pleurs d'un enfant de rueLes pleurs d'un enfant de rue
Les pleurs d'un enfant de rue
Les pleurs d'un enfant de rueLes pleurs d'un enfant de rue

Rue, ta maison, rue, leur cauchemar
Elle t'a ouverte ces bras, quand leurs bras t'étaient fermés
Grandit sans soutien , vivre dans l'abandon

Solitude, ta lassitude
Quémandé pour vivre, ivre de travail
Corpulence changé, esprit adulte
Corps d'enfant, responsable adulte
Plainte, nature plaint ta plainte
Ciel s'effondre, terre se déchire
Sans parents , protection fuyante
Abandon, ce seul connu
Caprice d'enfant, t'es rêve
Quémander pour survivre , ivresse de famine
Vivre pour souffrir, souffrir sans espoir
Adulte précoce, tu es devenu
Adulte, se disant mature, t'abuse
État, ministères incapables !

Incapacité, insensibilité, font preuve
Invisibilité, tu fais œuvre !
Absence d'aide, entraide entre tes frères d'armes
Sort, ton sort est horrible
Horrible, sort s’acharnant, risque encore

Cherchant bonheur, heures tes tares, larmes
Espoir permit pour eux, mort envisageable pour nous !
Ma plume, écrit ta bravoure
Mon âme s'ouvre de ta bravoure
Obligatoire bravoure ! !
Mes vers chante, vocifère, crie ta louange
Louange, you deserve it
Hope, life is, street, you will be free
Infair world, juge sans justice
Devenir délinquant, voleur l'état te remarque
Violeur, pédophile, prostituée, monde t’observe
L'état, monde t'a créé par impassibilité́
SDF, sous les tentes, bus, chanceux
Famine , deux repas, béni
Partage, âge préhistorique
Moi, âge moderne
Street, your only hope, only house
Bonté, jamais connu
Child of street, enfant oublié
Châtié par la vie !
Son, daugther, child of LORD
In my words, there is hope
Smile, espoir est permis
Cry, tears of liberty
Plaindre, monde t'écoutera
Nature t'es plaintive, nature t'es Mère.
FBK
 De cœur avec les enfants de la rue sans parents !

 

 

Commenter cet article

À propos

Une femme libre dans sa pensée, refusant les préjudices et toutes formes d'injustices.Poète,activiste et féministe engagée. Fière d’être noire et du sang.