Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
04 Dec

La Femme Violée, L’Ebène Perdue

Publié par Fatoumata Baloka Kaba

La Femme Violée, L’Ebène Perdue

Il y a une Reine que j’ai connue

Cette Ebène qui nageait dans le bonheur

Cette Reine qui croyait à la fée

Cette Rose dans sa splendeur, la Rose dans sa délicatesse

Cette Déesse dans son originalité, Cette Ebène dans sa jeunesse

Elle a été prise de force, elle a été violée

Violer qui est bien un grand mot, prendre son accord, est un tort

Elle, qui croyait à la fée, elle, qui croyait au paradis

Son Bonheur, l’arracher, sa Splendeur, défricher

Noyer, dans une nuit totale, se noyer, dans un sommeil total

Sa délicatesse est fanée, sa jeunesse est marquée

Elle ose le dire, elle n’ose en parler

Dénonce et donnes toi aux critiques, acceptes et meurs en feu

Le supporte par peurs de ces jugements, ces langues de vipère

Outragée, prise sans son accord dans son appartement

Prise avec force sans délicatesse, prise en force avec égoïsme

Dans son appartement, dans sa rue, dans son école, dans son monde

Prendre une douche, reprendre une douche

Se frotter le corps, se refrotter le corps

Ressort de sa douche, ressortir d’une douceur

Ressortir de sa douche, revenir dans une souffrance

S’essuie, s’essuie, se ressuyer toujours se sentir sale

Se laver encore, toujours se sentir malade

La maladie n’est autre que la perte, la maladie n’est autre que la dépression

Elle n’ose en parler, elle se sent mal, elle se sent sale

Une saleté que l’eau ne peut enlever, une saleté que l’eau ne peut toucher

Elle perd sa délicatesse, elle perd sa confiance, elle se perd dans son monde

Elle devient pessimiste, le pessimiste au comble

La peur d’être incomprise, alors, elle se dit, elle se fait croire

Elle se soulage et s’assure : c’est de ma faute, si j’avais seulement sut…

Si seulement je pouvais…, je suis fautive, je le mérite

Elle se juge, elle se réprime, elle se perd,

La Rose se fane par manque de compréhension

La Reine perd les éclats de ses yeux, ces yeux brillent en larmes

Perdre sa confiance, perdre les éclats des yeux

L’Ebène est forte, l’Ebène ne surmonta cette barbarie

Femme est Reine, Reine est Bravoure

Bravoure est Persévérance, La persévérance est Espoir

Elle espère, elle vit

Des jours, des heures, des minutes

Des années, des saisons, des décennies

Elle devient plus Femme, Elle devient plus Mure

Alors, Elle veut aimer, Elle veut s’engager

Elle a peur d’aimer, elle a peur de faire confiance

Elle essaie une fois, elle se donne à l’amour

L’amour est merveille, l’amour est délice

Le prince est charmant, le prince est attentionné

Elle fait, elle refait, elle n’arrive à retirer l’image

Elle n’arrive à consommer, la consommation est sa peur

L’acte est son cauchemar, la Femme est devenue Gouffre

Elle pleure, elle croit, elle se bat, elle est aimée

Elle est surtout soutenue, elle est surtout comprise

Alors le cauchemar devient plaisir, le plaisir devient bonheur

La Rose brille, la Reine sourit, l’Ebène se relève

Toujours quelques part, elle a peur, toujours quelques, part elle se bat

Croire a été sa chance, l’amour a été sa bénédiction

Le cauchemar devient paradis et la peur devient don

Cette épreuve, ce tourment, elle puise sa force

Cette épreuve, ce tourment, elle puise sa Vie

Ebène est douceur, Reine est délicatesse, Rose est Amour

Rose est jeunesse, Reine est Eclat, Ebène est forte

Pour toutes les femmes qui ont subies et n’ont le courage de parler, ces Reines prisent de force par des amis, prisent de force par la famille, les proches. Elles ont peur d’être incomprise et de dénoncer, Elle souffre dans la peau, elle se déchire dans son corps.

Elle est Femme, elle est Force, elle est Bénédiction. Dénonce et sauve une autre, certes ce n’est pas facile, mais fait le et sauve des sœurs.

Je vous remercie, pour toi j’écris, pour vous je respire et tu es mon combat, tu es mon inspiration.

Mes respects et admirations à toutes les Reines du monde. FBK

La Femme Violée, L’Ebène Perdue
La Femme Violée, L’Ebène Perdue
La Femme Violée, L’Ebène Perdue
La Femme Violée, L’Ebène Perdue
La Femme Violée, L’Ebène Perdue
La Femme Violée, L’Ebène Perdue
La Femme Violée, L’Ebène Perdue
La Femme Violée, L’Ebène Perdue
La Femme Violée, L’Ebène Perdue
La Femme Violée, L’Ebène Perdue
La Femme Violée, L’Ebène Perdue
La Femme Violée, L’Ebène Perdue
La Femme Violée, L’Ebène Perdue
Commenter cet article

À propos

Une femme libre dans sa pensée, refusant les préjudices et toutes formes d'injustices.Poète,activiste et féministe engagée. Fière d’être noire et du sang.