Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 Oct

La lettre de la Mère Centrafrique

Publié par Fatoumata Baloka Kaba  - Catégories :  #Poeme: Hommage aux Noirs.

La lettre de la Mère Centrafrique

Mon pays, mon beau pays

La terre de mes ancêtres,

Ton nom qui m’inspire une fierté, ton hymne qui aspire à la paix

De ta végétation, montre le pouvoir du Seigneur

Le Seigneur de toutes les religions

Aujourd’hui, mes enfants m’ont ouverts les veines

Ces dignes fils. Ces dignes filles

Que j’ai porté, que j’assiste, que j’écoute

J’étais un exemple de fierté, j’étais un exemple de paix

Aujourd’hui, à cet instant, dans ces jours…

Je crache le sang, je me languis dans mon sang

Le sang de ces chers versés, le sang de ces chers pleurés

Centrafricain du nord, Centrafricain du sud

Que tu sois animiste, que tu sois chrétien, que tu sois musulman

Vous êtes mes enfants, vous êtes mes dédains

Rien de plus beau que la diversité, rien de plus beau que la paix

De mes fêtes nationales, vous êtes honorés

1958,1960 ces dates marques en vous, ces dates en vous

Musulman, Chrétien, Animiste, vous êtes fiers de 58 et de 60

Fermés mes veines, de ma devise vous m’en promettez

Cette devise, ma monnaie, mon drapeau sont vos promesses

Une promesse à ne rompre, une promesse à rompre

De mes carrefours, vous en êtes vantardes,

De vos langues, cette langue, cette unité, cette fraternité

Pourquoi je vous vois vous entre tuer ?

Pourquoi je vois tant de haine, tant de colère ?

Oubliant ma promesse, désobéissant à cette promesse

La fierté dans la diversité, la richesse dans la diversité

Le Sango, le français, de mes tribus vous en êtes vantardes

Le banda, le Gbaya, le Ngbaka, le Mandja, Le Yakoma, Le Zandé

Du Zankara, Le Sara, Le Kaba, Le Rounga, Le Mbati, Le Ngbaka-

Mandja, Le Kare, Le Ngoula, Le Kara………………………………

De ma richesse de la terre, vous vous nourrissez

Le coco, le gozo, ce délicieux ngoundja a la feuille de manioc

Pourquoi salissez-vous mon orgueil ? Pourquoi piétinez cet orgueil ?

Je vous ai donné joie, paix, amour bonheur, plusieurs religions

Plusieurs ethnies, plusieurs fêtes, plusieurs carrefours

J’exprime ma force, j’expose ma chance

Centrafricain !! Mes chers Centrafricain !!!

Ne voyez-vous pas votre bénédiction

La main est sur votre tête, la foi est dans vos cœurs

Je vous demande, je vous invite, je vous ordonne

C’est moi, bel et bien moi, je m’adresse à vous

Je suis la Centrafrique, je vous parle mes chers

Ecoutez-moi, obéissez à votre mère

Je pourrai mourir pour vous, enfants

Vous mourrai aussi pour moi

Centrafricain d’ici, Centrafricain de Là, Centrafricain de partout

Prenez-vous les mains dans les mains

Serez-vous les bras dans les bras

Enlacez-vous mes chers enfants

Pardonnez à votre frère, aimez votre sœur

Pardonnez lui, promettez lui que vous serez toujours là

Votre porte lui sera toujours ouverte

Centrafricain d’ici, Centrafricain de la, Centrafricain de partout

Africain d’ici, Africain de la, Africain de partout

Je vous exhorte à vous aimer, je vous défie de vous faire la guerre

Et je vous bénie au nom de toutes les croyances

Africaine et fière Je vous remercie. FBK

La lettre de la Mère CentrafriqueLa lettre de la Mère Centrafrique
La lettre de la Mère CentrafriqueLa lettre de la Mère Centrafrique
La lettre de la Mère CentrafriqueLa lettre de la Mère Centrafrique
Commenter cet article

Tyraniuss 30/10/2015 19:08

Tres belle poeme je me retrouve vraiment dedans,la partie de la fierte national m'a beaucoup touchee , ils est vrai que la diversite est un a tout!

Fatoumata Baloka kaba 30/10/2015 21:19

J'en suis comblée que tu t'es trouve mon cher ami. Vive la Paix chez nous en Centrafrique et dans le monde.

maposie 29/10/2015 08:29

Bien dit pourquoi s'entretuer !

Fatoumata Baloka kaba 29/10/2015 14:25

Oui vraiment ! Trop de sang déjà versé. Comme le dit Bob Marley: Combat le diable avec cette chose qu'on appelle l'amour.
Merci

À propos

Une femme libre dans sa pensée, refusant les préjudices et toutes formes d'injustices.Poète,activiste et féministe engagée. Fière d’être noire et du sang.