Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
09 Oct

L'Afrique

Publié par Fatoumata Baloka Kaba

Poème:

Afrique des grands hommes

Continent des grands baobabs

Continent des civilisations

Oh ! Mon Afrique

Afrique fraternel

De solidarité

De parenté

Et de richesse

Oh ! L’Afrique

Tes fils ont besoins

Besoins de tes conseils

De tes soutiens

De tes valeurs

De tes richesses

Et même de ta splendeur

A toi mon Afrique

Tes enfants s’érigent devant tes ennemies

Te défendrons même au péril

Te protègeront contre tous et rien

Tu es ce qu’il y a de plus beau

Tu es ce qu’il de plus meilleur

Tu es la nôtre, nous sommes le tiens

Notre beau, cher continent

Toi ! L’Afrique

Essuie tes larmes

Ferme tes veines

Le sang ne coulera plus

Ton sang cher et doux

Tendre et destructeur

Toi ! Mon Afrique

J’appelle mes fils

J’implore mes enfants

Et supplie de vous unir

De vous aimer

De vous pardonner

Je vous invite à vous entendre

A ne vous faire des guerres

A ne vous salir

Salir vos honneurs

Salir vos valeurs

Oh quelle valeur parlerai je ?

Celui de vos ancêtres

Celles de vos mères

Mort sous des coups de fouet

A l’emprise des tortures

A l’humiliation des injures

A levé du soleil, Jusqu’à son couche

Dans des champs, dans des cuisines

Et même entres les jambes

Voici mes fils

Mes vrais enfants

Moi ! Afrique

Saigne, pleure et souri

Mes enfants salissants

Humiliant ses dignes

Noble, valorisant

Travailleur et courageux

Mort pour ses enfants

Meurt pour rien

Moi ! Afrique

Implore votre pitié

Supplie vos consciences

A laisser mes valeurs

Mes traditions

Mes coutumes à la génération

Aux enfants de vos enfants

Mon beau paysage

Mes belles richesses

Oh ! Oui j’en suis fière

J’en suis vantarde

Mes ressources

Cultiver moi

Exploiter moi

Sans me détruire

Soyez unies mes fils

Aimez-vous mes filles

Et cultivez vos esprits

Vos connaissances

Vos intelligences

Oh ! Comme j’en suis fier

Fière de mes enfants

Dont l’intelligence

Connaissance

Respect et solidarité

Inné en vous

Oh ! Oui j’en suis vantarde

Et j’en suis choqué

Mais en suis morte au fond

Oh ! Afrique

Essuie tes larmes

Ferme tes veines

Ton sang ne coulera point

Tes larmes ne sortiront guère

Tes fils et filles t’ont entendu

Je vous remercie. FBK

L'AfriqueL'Afrique
L'Afrique
Commenter cet article

lissouck Alfred leopold 09/10/2015 21:56

Impressionnant ,que dire???? Afrique Afrique Afrique .......one daÿ , toi Will must stand ... continu frangine

Fatoumata Baloka kaba 09/10/2015 22:14

Merci beaucoup mon frère chéri, we have to figth for our country, our continent. Thank you

À propos

Une femme libre dans sa pensée, refusant les préjudices et toutes formes d'injustices.Poète,activiste et féministe engagée. Fière d’être noire et du sang.